Le CAC porté au-dessus des 5800 points, aux aguets sur le taux obligataire américain

Les indices boursiers sur le marché prennent la hausse. C’est le cas du CAC 40 qui est le principal indice boursier de la place de paris. L’élan pris par le marché boursier présente également des risques de baisse d’action selon l’observatoire français. 

La situation actuelle des bourses

Une surveillance de l’évolution est à prendre au sérieux. La bourse de paris continue donc son ascension positive (+0,53%) jeudi matin en corrélation avec la montée de la bourse de Wall street la veille (24/02/2021). Néanmoins, les propos du président de la Fed permettent de ralentir la montée des taux. Le CAC 40 gagnait donc 30,64 points à 5828.62 point le lendemain de l’avancée de 0,31%. Selon Christoper Dembik, directeur associé chez Berenberg, le marché boursier a repris son élan, mais le risque de la baisse d’actions demeure.

L’incertitude du marché

Le marché reste dans une période d’incertitude puisque à dix ans le taux américain repartait à la hausse dans la même période. Il évoluait près 1,43% un pic plus haut en un an alors qu’il avait basculé vers 1,37% la veille. Suite à la sortie du président de la réserve fédérale jerome Powell, le silence sur les marchés a été de courte durée avant la reprise de la montée. Le moral des ménages français ne tient plus en février puisqu’il y a une baisse comparée au mois de janvier. LA part de ceux qui veulent épargner ainsi que leurs capacités d’épargne ont atteint un niveau historique. Les conditions des consommateurs allemands et leur moral sera amélioré en mars selon le baromètre GFk.

 Sera à l’honneur, la confiance des consommateurs de février dans la zone euro. Les investisseurs devraient par contre s’attendre à digérer plusieurs publications de la part des entreprises