L’Allemagne ouvre une nouvelle page politique 

 La crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 n’a épargné aucun pays. Ainsi, les activités économiques ont pris un coup considérable dans plusieurs pays de l’Europe. L’Allemagne de Angel Mikel n’a pas réussi à rester à l’abri des conséquences de la pandémie. Ainsi, l’économie non seulement de l’Allemagne mais aussi de toute l’Europe a pris un coup fatal. L’Allemagne a donc pris des dispositions pour soulager la population allemande des dégâts causés par le coronavirus. Lisez cet article pour en savoir plus. 

130 milliards d’euros pour soutenir l’économie 

Après les dégâts de la pandémie de la Covid-19, l’économie a besoin de se relever. Alors, pour lui donner un coup de pouce afin que les situations s’améliorent, le gouvernement  fédéral de l’Allemagne avec à sa tête Angela Mikel a donné 130 milliards d’euros pour soutenir l’économie allemande. Une décision qui vient montrer la nouvelle dynamique politique du pays d’Hitler. L’objectif de cet acte qui a surpris plus d’un, est de permettre la stimulation de l’économie allemande. En bref c’est une politique de relance économique très impressionnant. Ce plan de relance mis en place par ce gouvernement est d’abord un acte historique et démontre la nouvelle politique de l’Allemagne. 

Un changement de paradigme politique

Le gouvernement allemand a pris de nouvelles dispositions dans le cadre de relance économique. Ainsi, on note une chute de la TVA de façon drastique. Pour soutenir les familles, une allocation leur est octroyée. En effet, chaque enfant d’une famille bénéficie de 300 euros. Ce qui constitue donc un soulagement conséquent pour les familles qui pour la plupart à cause de Covid-19 n’ont pas pu vaquer à leurs occupations. Toutes ces mesures sont prises afin de redynamiser l’économie nationale par la consommation des familles. Les dispositions sont aussi prises pour favoriser les investissements. Ces mesures concourent à une seule vision, soutenir l’économie nationale et régler les dégâts économiques du coronavirus en Allemagne.