États-Unis : Joe Biden fait une première rencontre avec Justin Trudeau

Pour sa première rencontre internationale, Joe Biden consacre son temps au Canada. Pour ce faire, il décide de converser avec le Premier ministre du pays Justin Trudeau. Cette conversation a été menée par vidéoconférence et a permis aux deux homologues de discuter sur des sujets importants.

Rencontre de Biden et Trudeau : les conditions de cette assise

Tenue le 24 février 2021, cette rencontre entre le président américain et le Premier ministre canadien a été assez particulière. En effet à cause de la pandémie du coronavirus, la rencontre n’a pu se tenir en présentiel. Les deux homologues ont dû communiquer par écrans interposés. Cette alternative leur a permis de se conformer aux restrictions émises pour limiter la propagation du virus.

Cette assise de 2 heures faisait office de première rencontre bilatérale entre le président américain et un dirigeant étranger. Grâce à cette occasion, Joe Biden a pu renouer la relation qui liait les États-Unis avec le Canada. Ces mêmes relations qui ont été fragilisées par le président sortant Donald Trump. Avec ce nouveau départ, Les États-Unis et le Canada pourront à nouveau s’unir pour le bien de leur pays.

Quels sont les sujets abordés lors de cette rencontre ?

Cette rencontre entre Joe Biden et Justin Trudeau a été assez fructueuse. En effet, après les salutations cordiales et les mots de soutien, les deux homologues ont discuté des changements climatiques. À cet effet, le président Biden prévoit organiser une autre assise pour mieux débattre des clauses de ce sujet. Mais pour le moment, certaines cibles de réductions communes seront mises en place dans le secteur du transport. Cela permettra d’aboutir à une carboneutralité en 2050.

Hormis le climat, les deux dirigeants ont aussi discuté à propos des relations entre le Canada et la Chine. Sur le sujet, Biden réitère son engagement d’aider Ottawa à obtenir la libération de Michaël Sabot et Michael Kovrig (deux canadiens prisonniers en Chine). Selon le président américain, cette collaboration avec le Canada pourra inciter les autres pays à se rallier aux enjeux mondiaux.